• La psychanalyse est une méthode thérapeutique qui opère au niveau de l'inconscient. Elle repose sur la parole qui nous lie les uns aux autres et qui nous constitue. Le psychanalyste est formé pour écouter, pour entendre ce que chacun a à dire, à travers la douleur morale, la difficulté à exister, des conduites subies, qui ne sont pas tant des dysfonctionnements que l'expression d'une histoire.

    Aussi se distingue-t-elle des méthodes comportementalistes et cognitives qui relèvent davantage d'une orthopédie, c'est-à-dire d'une sorte de rééducation.

    Le psychanalyste est à même de répondre à toute personne qui en fait la demande, adolescent ou adulte, pour lui-même ou pour un enfant placé sous son autorité. Toutes les difficultés, toutes les souffrances peuvent être entendues et méritent de l'être : ce qui est déterminant, c'est le manque-à-être que l'on peut ressentir ou les évidentes perturbations sociales et affectives.

    Conformément aux articles 226-13 et 14 du Code pénal, et L1110-4 du Code de santé publique, le psychanalyste aussi bien que le psychothérapeute, le psychologue ou le médecin est tenu au secret professionnel.


  • Pour évacuer toutes les publicités, pensez à installer Adblock plus sur votre navigateur.